LIGNY LE CHATEL

LIGNY LE CHATEL St Pierre St Paul

Eglise St Pierre et St Paul (Monument Historique), formée de 2 parties : nef romane de 6 travées frustes, bas-cotés et transept, clocher carré 12è à la croisée, vaste choeur de 4 travées Renaissance (1554 à 1574, peut-etre 1624, date inscrite à un pinacle), déambulatoire à chapelles latérales, chevet à 5 pans, voute à clé pendante ; retables 17è sculptés et piscines dans les chapelles du choeur, buffet d’orgue 1610 (provenant de St Pierre de Tonnerre), mobilier et tableaux 17è (classés), Vierge au raisin 16è ; porte de la 1ère chapelle nord donnant sur l’ancien cimetière, décorée par un bas-relief 16è. Vierge de Lorette 16è. Porte monumentale 16è de l’ancien cimetière.

« Le 3 juin 1600, les orgues achetées pour céans ont commencé à jouer et à résonner les louanges de Dieu en ladite Eglise, à matines, à la grand’messe et à vepres »

Cet instrument provient de Notre Dame de Tonnerre; Il fut construit en 1600 par un facteur inconnu. Il devait etre assez malmené pendant tout le XVIIè ; il était alors sans buffet et se trouvait placé au-dessus de la porte latérale de l’église. Il fut réparé en 1618, par le curé de Val-de-Mercy, Louis de CAUMARTIN ; puis, en 1639, par un pretre nommé LUYT [Jacques LEVASSEUR en était l'organiste en 1649]. Un buffet fut commandé en 1705 et installé en 1709. Il en couta 400 livres et une feuillette de vin. Le buffet du positif fut ajouté en 1715 et payé 700 livres. En 1735, le facteur dijonnais DEVEAUX se charge des réparations importantes et touche 600 livres et « une feuillette de vin de la quete ». En 1745, nouvelle réparation relative aux soufflets. En 1763, autre réparation plus importante effectuée par le facteur CACHET, qui reçoit 100 livres pour ce travail. En 1778, le facteur troyen RICHARD relève l’orgue en entier et fait une soufflerie neuve. En 1829, le parisien GADAULT effectue à son tour une importante réparation, pour 3910 francs, qu’il complète en 1830, pour 600 francs (Son fils reprend ses travaux en 1854 et fait pour 1200 francs de réparations). Cet instrument qui passait pour avoir 11 jeux réels, deux claviers manuels et un pédalier, fut vendu, en assez mauvais état, à l’église de Ligny le Chatel en 1883, (L’église Notre-Dame ayant été fermée depuis 1863, à cause de son peu de solidité). Une inscription figure sur le soubassement de l’orgue « Ces orgues datant de 1610 et provenant de Notre-Dame de Tonnerre ont été données par Madame Veuve DA ROCHA MACHADO CORREA (née Pimbet) de Saint Florentin. Restaurées par des souscriptions généreuses et une loterie à laquelle a pris part toute la paroisse, elles ont été inaugurées le 16 juin 1889. » Vers 1889 le facteur CHAZELLE d’Avallon, modifie la structure de l’instrument. Il supprime le positif de dos, installe une console séparée, introduit un récit expressif en réemployant une partie de la tuyauterie ancienne, change les sommiers, la soufflerie. Vers 1925, l’abbé BERNARD, curé de Champvallon, dépose la  tuyauterie du Grand Orgue et l’entrepose à la tribune. L’instrument n’a jamais pratiquement fonctionné et a été définitivement mis hors d’usage lors de l’explosion d’un train de munitions en gare de Pontigny en 1944. Vers 1960, la tuyauterie est mise en caisse par Mr A. MOREAU. Certains tuyaux métalliques du 17è et du 18è sont classés depuis le 9 mai 1980.

COMPOSITION EN 1937

18 jeux

G.O. 56 t.

Montre      8′                       Grand Cornet                       Trompette 8′

Prestant     4′                                ?                                 Clairon      4′

Gambe      8′

Gambe      4′     Les noms de ces trois jeux n’ont pas été identifiés, par

Basse        8′     la personne qui a eu l’amabilité de communiquer cette

Doublette  2′     composition, non plus que la composition du pédalier.

Récit 56 t.

     ?                                                                                         ?

Flute octaviante                                                              Basson     8′

Flute        8′                                                                   Hautbois   8′

                                                                                     Trompette harmonique

                                                                                     Voix humaine

Pédalier 25 t. (Tirasse)

Les tourelles latérales sont surmontées de pots à fleurs.

Un trophée d’instruments de musique surmonte la tourelle centrale.

Un lambris richement sculpté relie les tourelles.

COMPOSITION EN 1984

G. O.

Montre 8    Jeu ancien excepté la façade.

Bourdon 8  Jeu ancien

Gambe 8

Prestant 4  Jeu ancien

Gambe 4

Nazard 2 2/3 Jeu ancien

Cornet V       3 rangs anciens

Trompette 8  Jeu ancien

Clairon 4       Jeu ancien

Récit expressif

Bourdon 8   

Gambe 8

Voix céleste 8

Flute harmonique 8  Basses anciennes en chene

Flute octaviante 4    Jeu ‘particulièrement’ ancien !

Trompette               Jeu ‘particulièrement’ ancien !

Hautbois 8              Jeu ‘particulièrement’ ancien !

Voix Humaine         Jeu ancien

Pédale en tirasse

Accouplements Récit – Grand-Orgue

Tirasses Grande-Orgue – Récit

Appels Anches Grand-Orgue et Récit

Trémolo-Tremblant Trémolo

Expression Récit par cuillère à crans

Console Séparée

Claviers Touches naturelles plaquées d’ivoire, feintes en ébène

Traction des claviers Mécanique assistée par machine pneumatique

Traction des jeux Mécanique

Tirants de registres Batons ronds en bois, boutons tournés, porcelaines situés de part et d’autre du bloc de claviers

Alimentation du vent Réservoir à doubles plis compensés

Sommiers A gravures diatoniques de 1889.

lignylechtel1.jpg

lignylechtel5.jpg

lignylechtel6.jpg

En juillet 2003, réunion d’information et création d’une association de sauvegarde des orgues. En aout 2003, composition du bureau provisoire. En septembre, assemblée générale…

 

Laisser un commentaire